Resurrection



Des images plein la tête, des images qui te harcèlent
Qui te bouffent le cerveau avant de faire le grand saut
C'est ta vie qui te torture, tes erreurs qui t'obsèdent
Pour sceller ton tombeau en te jetant de là haut


La douleur insupportable, sonne la fin d'une fable
Déception cruelle, calvaire perpétuel
C'est un dégoût insipide, oui désormais qui te guide
Souffrance douce amère, épice de l'enfer


Mais par delà la mort, viendra la résurrection
Et de l'au-delà, tu vivras ta libération
Un calme infini, sans lumière et sans bruit
Maintenant t'es apaisé, tu es libéré


C'est ton âme qui te consume, te retiens dans l'amertume
Tu ne laisses rien paraître, alors que la fin te guette
T'es tellement plein de rancoeur, que la mort te fait plus peur
Tu vas manger avec le diable, dîner à sa table


Hémoglobine sur le trottoir, ça y est c'est fait, c'est le grand soir
Tu viens de basculer, ta cervelle est éclatée
Ton âme a quitté ton corps, mais ton sang coule encore
A travers tes viscères, tu pars embrasser Cerbère